L’histoire d’une « Star-Entrepreneure » !
15 Jan, 2014. 3 Comments. Entrepreneuriat. Posted By: Louise Dubé

Je fais l’engagement par le biais de ce blog, de partager mon apprentissage et l’enseignement de mes résultats pour contribuer collectivement à un monde meilleur de l’entrepreneuriat et de l’immobilier.

woman relaxing in natureC’est à mon adolescence que mon inspiration a été influencée par mon père et particulièrement par le courage de ma mère, mon premier modèle en affaire. Loin de mes aspirations personnelles de devenir une femme d’affaires, je rêvais d’être une artiste de scène ou un professeur de musique.

Un jour que mon père était revenu de son travail, il était col bleu à la Ville de Montréal, Yvette (ma mère) a demandé à Bruno si de se trouver un emploi aiderait à boucler les fin de mois budgétaire de la famille. Il faut savoir que Bruno et Yvette n’avait pas beaucoup d’éducation scolaire. Bruno ne savait pas beaucoup écrire ou juste ce qu’il faut pour fonctionner dans notre société. Yvette avait déjà 6 enfants à gérer, de l’âge de 7 ans à 13 ans environ. C’était une maman à la maison, originaire de sa belle Gaspésie, une femme d’intérieur des années 1970.

Bruno et Yvette avaient un point commun qui brillait plus que d’autres. C’était la détermination de réussir leur vie et le rêve de devenir à l’aise financièrement, suffisamment pour que la grande famille ne manque de rien. Ils étaient conscients des compromis à faire pour arriver à leurs objectifs. Cependant, il y avait une condition : aucun compromis pour le bien-être de la famille!

C’est avec cette motivation, que le magasin : « Aux Doigts de Fée » a été fondé par Yvette qui a compris instinctivement qu’elle devait s’organiser pour être indépendante et proche de la maison dans un milieu et des produits pour lesquels elle pouvait exceller et faire la différence dans son domaine. Yvette est devenue une femme d’affaires reconnue dans la vente au détail du tricot, du crochet, du macramé, de la broderie, etc…, pendant environ 30 ans de sa vie. Elle a été sollicité par les grands magasins pour occuper des postes de gérante, elle a enseigné son art dans plusieurs paroisses, elle est devenue la « star » du quartier Rosemont à Montréal.

Influencée par le courage et la passion de ma mère, suite à une mise à pied d’un employeur pour qui je travaillais en administration, je décide de poursuivre mes rêves avec l’idée de créer « le show business » des affaires. J’ai choisi de prendre « l’autobus du show business » convaincue que partir mon entreprise était comme de créer un très bon show pour faire vivre la plus belle « expérience client » aux consommateurs. Ma première entreprise offrait des services en administration et en gestion du temps aux agents immobiliers.

C’est Yvon mon conjoint, celui que je nomme « mon René Angelil » qui m’a convaincu de « traverser la clôture » et de m’inscrire pour suivre mon cours d’agent immobilier. Savez-vous ce que je lui ai répondu, du haut de mon podium avec l’ego d’une femme qui ne voulait pas s’abaisser à l’image d’une « vendeuse de maison »? « Si tu crois que je vais aller jouer à la madame Avon qui vend des maisons…! » Et croyez-moi, je n’ai absolument rien contre ces grandes dames qui vend les produits Avon. Au contraire, j’ai beaucoup de respect pour ces représentantes et femmes d’affaires dans le domaine de la beauté! Yvon était convaincu que le domaine de l’immobilier était fait pour moi et comme un bon gérant, il m’a accompagné dans ma réussite d’entrepreneure dans l’immobilier que j’ai commencé en 1989.

En 1996, il y a eu ce drame ou, j’aime bien nommé ce moment de ma vie comme étant la grande visite du grand patron de ta destinée! Je suis attaqué par la foudre de la méningite. Celle qui tue sans t’avertir! Je me souviendrai toujours de ce magnifique matin de septembre 1996. Pour une des rares fois de ma vie trépidante et sans véritable focus, j’avais pris le temps de lever mes yeux vers le ciel et de dire MERCI remplit de gratitudes pour cette journée qui m’est donnée de vivre. De fait, c’était la première fois que je prenais le temps de reconnaître la chance que j’avais de VIVRE !

Je venais d’avoir mes 40 ans. Je nageais dans le succès et j’étais devenue une « star de l’immobilier » dans ma région. C’est dans la soirée du 10 septembre 1996 que j’ai quitté ce monde temporairement. J’y suis revenue et croyez-moi, au retour, je croyais qu’un gros camion de 10 roues me traversait sur le corps! La souffrance terrestre a repris mon corps, mon esprit et mon âme. En guise de souvenir, j’ai perdu l’audition de mes deux oreilles. Je suis devenue sourde pendant les trois premiers mois de ma convalescence et grâce à des prothèses auditives, j’ai repris le cours normal de ma vie. Qu’est-ce que je ne voulais pas entendre ?

En 1997, j’accepte de créer une nouvelle histoire dans le monde de l’immobilier avec mon partenaire de vie : Yvon. Une condition s’impose : qu’il prenne le devant de l’aventure. J’ai besoin d’apprendre le sens de ma Voie. Je découvre mon talent d’enseignante et de communication. Nous croyons à la synergie des membres pour contribuer à un monde meilleur. Je confirme ma renaissance!

En 1998, je combine ma profession de courtier immobilier à hypothécaire, enseignante, dirigeante, occupant les fonctions de marketing, de développement des affaires, des ressources humaines et de formation continue. Par ailleurs, je deviens l’auteure d’un programme de formation : « L’entrepreneur de l’immobilier » reconnu par le milieu et l’industrie du courtage immobilier.

En 2010, j’accepte un nouveau mandat pour une agence hypothécaire avec des nouveaux associés. L’aventure stimule mon besoin de créer et encore une fois ce désir intense de vouloir contribuer à un monde meilleur de l’industrie occupe mon esprit. Avant d’entreprendre le nouveau parcours de l’agence, je décide d’aller prendre une grande marche : je fais le Chemin de Compostelle et je marche pendant 28 jours sur 650 kilomètres.

C’est fou comment il est facile de « s’endormir » lorsque nous perdons le sens de sa Voie! Faut-il encore avoir un sens et découvrir sa Voie ! Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de ressentir ce « vide » qui s’est installé à un moment particulier de votre vie? Pourtant tout semblait bien se dérouler : la santé, une belle famille, une vie amoureuse comblée, un travail accompli, etc… Un état d’être troublant qui chamboule votre esprit : «c’est quoi qui m’arrive soudainement? Pourquoi je me sens vide de sens? »

Eh bien, ne soyez pas inquiet, c’est normal! C’est comme un petit clin d’œil de Madame la Vie pour vous rappeler qu’il y a un sens, une raison d’être à cette vie que vous devez choisir de vivre. Cela peut aussi représenter le bon moment pour créer l’opportunité de vous réaliser dans votre mission de vie. Pour cela, vous devez faire confiance à votre intuition. Soyez plus ouvert à chaque instant. Ne boudez pas les signes que l’on vous envoie.

Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre pour vous ramener à l’essence de votre existence, créez votre école, pratiquez les leçons et découvrez le bonheur de mettre en action l’apprentissage de votre légende personnelle. Apprendre est un éternel chemin de lumière!

En 2013, je suis retournée sur le terrain de la consultation professionnelle avec mes clients, mes collègues et mes partenaires. J’ai soudainement eu ce besoin de découvrir d’autres horizons.  J’avais ce sentiment que ma pratique professionnelle était entrain de s’endormir sous l’effet d’un contexte que je n’arrivais pas à comprendre et qui était en dehors de mon contrôle. C’est dans ces conditions que j’ai investigué davantage pour valider mon expertise concernant notre savoir faire et particulièrement notre savoir-être à titre d’entrepreneur ou de leader.

J’ai fait la découverte d’un monde d’entrepreneurs et de leaders qui ont le souci d’évoluer pour devenir de meilleures personnes et pour contribuer collectivement à un monde meilleur dans leur domaine respectif. En participant à des séminaires ou des formations spécialisées, je me rendais bien compte que les gens avaient une soif d’en apprendre davantage pour se réaliser professionnellement et personnellement. Et c’est à ce moment là que ma fibre d’enseignante et que mon désir d’accompagner les autres à se réaliser a refait surface sur mon parcours.

Depuis ce temps, j’apprends davantage à être une meilleure entrepreneure pour inspirer et accompagner les gens qui aspirent à devenir des entrepreneurs inspirés. Il en est ainsi de ma mission pour les prochaines années de ma vie professionnelle.

Tags:
,

GRATUIT ! Abonnez-vous au bulletin des Stars

JE PARTAGE LE MEILLEUR AVEC LES « STARS IMMOPRENEURS » INSCRITS SUR MA LISTE… Découvrez comment obtenir :

- PLUS DE CONFIANCE - PLUS DE BONS CLIENTS
PLUS DE VENTES - PLUS DE MEILLEURES STRATÉGIES
PLUS DE QUALITÉ DE VIE

 

BRAVO ! Vous êtes inscrit !